• Le rachat de crédit pour fonctionnaire est une opération bancaire permettant à un emprunteur de la fonction publique de regrouper ses prêts en un et de baisser ses mensualités. Toutes les catégories d'agents sont éligibles à ce financement : les fonctionnaires d'État, les fonctionnaires hospitaliers ainsi que les fonctionnaires territoriaux voire les retraités.

Quel est le principe du rachat de crédit fonctionnaire ?

Le rachat de crédit fonctionnaire permet à un agent de la fonction publique de réunir plusieurs de ses crédits en cours, dont des prêts dédiés aux fonctionnaires, dans un seul emprunt afin qu’il n’ait plus qu’une mensualité réduite à rembourser chaque mois.

Le coût est harmonisé par un taux d’intérêt qui s’applique à l’ensemble du financement. Les prêts conso, immo et les dettes financières du foyer du fonctionnaire sont donc rassemblés dans un nouveau crédit unique avec un seul taux attractif.

Les principaux atouts après un rachat de crédit réalisé par un agent de la fonction publique sont les suivants : un crédit unique, un prélèvement par mois, un taux d’intérêt unitaire, une mensualité allégée et une trésorerie facultative.

Les conditions du rachat de crédit consommation et du rachat de crédit immobilier pour fonctionnaire

En fonction de la nature et de la composition des emprunts que le fonctionnaire va regrouper, la banque formulera une des deux offres de regroupement de crédits.

Si les encours de crédit à l’habitat sont inférieurs à 60 % de la somme totale rachetée, ou si aucun prêt immobilier n’est inclus, alors il s’agit d’un regroupement de crédits à la consommation, ou rachat de crédit conso, qui dépend d’un taux de crédit conso. Ici, la durée de remboursement s’établit entre 1 an (12 mois) et 12 ans (144 mois), voire jusqu’à 13 ans (156 mois) pour certains locataires ou 15 ans (180 mois) pour les fonctionnaires propriétaires grâce aux nouvelles conditions proposées par nos partenaires bancaires. L'opération est aussi qualifiée de "sans garantie" car aucune hypothèque ne sera généralement demandée par le prêteur.

Si les encours de crédit à l’habitat dépassent au moins 60 % du total racheté, il s’agit d’un regroupement de crédit hypothécaire, ou rachat de crédit immobilier. Cette opération bénéficie alors d’un taux de crédit immobilier, plus faible que le barème des taux de crédit à la consommation, et d’une durée de remboursement comprise entre 5 ans (60 mois) et 35 ans (420 mois), bien que le plafond soit souvent fixé à 25 ans (300 mois).

Je réduis mes mensualités - demande gratuite ›

Rachat de prêts fonctionnaire : quels sont les crédits à regrouper ?

Tous les types d’emprunt peuvent être regroupés dans un rachat de crédit fonctionnaire soit aussi bien ceux de la famille des crédits à la consommation que des prêts immobiliers, conventionnés et des prêts fonctionnaires.

Voici les crédits conso qui peuvent être rachetés :

  • crédit auto ;
  • prêt personnel non affecté ;
  • prêt travaux ;
  • crédit renouvelable.

Également, voici une liste exhaustive des crédits immobiliers qui peuvent être regroupés :

  • prêt amortissable ;
  • prêt in-fine ;
  • prêt à taux zéro (PTZ) ;
  • prêt action logement ;
  • prêts aux fonctionnaires, etc...

Des dettes financières peuvent aussi être rachetées et regroupées dans cette opération. Cela peut s'apparenter à des découverts bancaires, des retards de paiement d'impôt ou encore une dette familiale.

Comment fonctionne un rachat de crédits fonctionnaire ?

Les étapes pour réussir un rachat de crédit pour fonctionnaire avec un intermédiaire bancaire sont les suivantes :

  • 1. L'agent public doit d’abord réaliser une demande sur le formulaire en ligne ou contacter par téléphone ou par mail un conseiller.
  • 2. Les informations indiquées vont permettre d’obtenir un premier avis de faisabilité immédiat.
  • 3. En cas de réponse positive, le conseiller dédié va rassembler les justificatifs en toute confidentialité.
  • 4. Après avoir complété le dossier, une étude approfondie de faisabilité est lancée.
  • 5. L’intermédiaire bancaire va envoyer le dossier à ses partenaires bancaires qui proposent des solutions de rachat de crédit personnalisées au projet du fonctionnaire.
  • 6. La meilleure offre de rachat de prêts est alors sélectionnée, éditée puis envoyée au domicile du foyer.
  • 7. L'agent de la fonction publique doit signer et renvoyer l’offre de rachat de prêts en respectant son délai de réflexion de 14 jours.
  • 8. Une fois le contrat retourné, le partenaire bancaire rachète les crédits en cours à la totalité des créanciers pour clôturer les dettes.
  • 9. La banque procède enfin au déblocage des fonds et le fonctionnaire n’a donc plus qu’un emprunt à rembourser.

Rachat de crédit pour fonctionnaire : quels sont les avantages de cette opération ?

En plus de sa fonction principale qui est de regrouper les créances en cours de diverses natures pour faciliter la gestion des comptes et des prélèvements, le rachat de crédit fonctionnaire offre l’opportunité de renégocier les conditions contractuelles telles que la durée, le taux et le montant à rembourser chaque mois.

L’opération permet de diminuer les mensualités de crédit d’un fonctionnaire, en allongeant la durée du contrat, ce qui entraîne automatiquement la baisse de son taux d’endettement. Le recul des charges d’emprunt dans les finances du foyer va permettre de réévaluer le reste à vivre pour :

  • alléger le poids des mensualités de prêt ;
  • retrouver un meilleur équilibre budgétaire ;
  • augmenter sa capacité d’emprunt pour financer de nouveaux projets.

À noter que l’augmentation de la durée du crédit pour réduire le montant des mensualités provoque généralement une augmentation du coût global de l’emprunt.

Obtenir un rachat de crédit fonctionnaire avec un nouveau projet ou une trésorerie

Un fonctionnaire qui effectue un rachat de crédit peut dégager de la capacité d’emprunt qu’il n’avait pas avant la réalisation de l’opération. Celle-ci peut être employée pour emprunter une nouvelle somme pour l’achat d’une nouvelle voiture, le financement de travaux dans le domicile voire l’acquisition d’une nouvelle habitation.

Au moment de sa demande de rachat de prêts, le fonctionnaire a le choix de partager son envie d’un nouveau projet. Le conseiller dédié, chargé d’évaluer la faisabilité de la demande, va étudier s’il est possible d’inclure une enveloppe supplémentaire dans l’opération pour financer ce besoin. C’est le principe du rachat de crédit avec nouveau projet dont l’avantage est d’obtenir une somme ajoutée dans le crédit unique avec les mêmes conditions. Cela évite ainsi au fonctionnaire de contracter un énième crédit dans une autre banque et de payer des frais supplémentaires.

Bon à savoir : le montant attribué dépend avant tout de la situation de l'emprunteur et des normes des partenaires bancaires. L'emprunteur fonctionnaire doit également être conscient que l'ajout d'une somme supplémentaire au financement peut entrainer une majoration du coût total du crédit.

information-button
Réduisez vos mensualités en regroupant vos crédits et financez vos nouveaux projets
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

Quel est le coût d'un rachat de crédit conso et immo pour fonctionnaire ?

Le statut professionnel d’une personne qui obtient un rachat de crédit n’a pas d’incidence sur la facturation de frais complémentaires. Ils sont identiques pour un fonctionnaire et pour un salarié issu du secteur privé, par exemple, et ils sont remboursés sur toute la durée du contrat. Voici les principaux frais recensés après cette opération :

  • des Indemnités de remboursement anticipé (IRA) qui sont facturés par l’établissement bancaire à l’origine du financement d’un prêt immobilier racheté par un nouvel organisme. Ils sont équivalents à 3 % du capital restant dû ou à 6 mois d’intérêts, sachant que c’est la formule la plus favorable à l’emprunteur qui est retenue ;
  • des frais de dossier qui sont payés à la nouvelle banque qui s’est chargée de solder et de racheter les prêts en cours ;
  • des frais de notaire si une garantie hypothécaire est souscrite ;
  • des intérêts bancaires calculés par le taux d'intérêt nominal ;
  • des frais d'assurance.

Avec la sécurité de l'emploi que profite un fonctionnaire, il est possible que ce genre de profil obtienne un meilleur taux de rachat de crédit ainsi qu'un TAEG plus faible au global. En effet, si la banque estime, à la suite de l'étude du dossier, que le profil emprunteur est de qualité et le risque de non-remboursement très faible, alors un taux très bas peut être proposé. Cela aura pour effet de baisser le montant total des intérêts à verser à la banque sur toute la durée du financement.

Quels agents de la fonction publique peuvent souscrire un rachat de crédit ?

Il faut distinguer trois catégories d’agents du service public éligibles au rachat de crédit :

  • le fonctionnaire d’État ;
  • le fonctionnaire territorial ;
  • le fonctionnaire hospitalier ;
  • l'agent stagiaire ou contractuel ;
  • le fonctionnaire retraité.

Le rachat de crédit pour un fonctionnaire d'État, territorial ou hospitalier

Le fonctionnaire d’État dépend d’une administration centrale ou d’un service déconcentré (par exemple : le rectorat pour les enseignants). Ce type de profil est tout à fait apte à demander à faire racheter ses prêts en cours par un organisme pour les regrouper dans un crédit unique.

Les agents de la fonction publique territoriale sont ceux employés par les collectivités telles que les régions, les départements, les agglomérations ou les communes. Bénéficiant d'une sécurité de l'emploi au même titres que les autres catégories de la fonction publique, un agent territorial peut tout à fait profiter de conditions attractives pour le financement de son rachat de prêts.

Quant à l’agent de la fonction publique hospitalière (FPH), il travaille dans un établissement public d’hospitalisation ou de soins. Si des distinctions juridiques existent entre ces 3 fonctions publiques, elles n’influent pas sur les opérations de regroupements de prêts.

Voici une liste non exhaustive de professions de la fonction publique éligibles à un rachat de crédit :

  • métiers de la santé (infirmier, aide-soignant, directeur d’hôpital, agent hospitalier…) ;
  • métiers de l’Éducation Nationale (enseignant, conseiller, formateur, directeur, inspecteur académique, recteur…) ;
  • métiers du maintien de l’ordre public et de la sécurité (policier, gendarme, surveillant pénitencier, sapeur-pompier, sauveteur…) ;
  • métiers de l’Armée de terre et de l’Armée de l’air (militaire, pilote, ingénieur, chercheur…) ;
  • métiers des transports et des services (agent SNCF, RATP, EDF-GDF…) ;
  • métiers du Trésor Public (inspecteur des impôts, agent administratif, contrôleur) ;
  • métiers territoriaux (conseiller municipal, territorial ou régional…) ;
  • fonctionnaire retraité.

Assimilé fonctionnaire, stagiaire ou contractuel : quelles sont les modalités pour profiter de l'opération ?

Le statut d’assimilé fonctionnaire permet à un emprunteur d’être considéré comme un fonctionnaire à part entière par les organismes de rachat de crédits. Pour être certain de bénéficier de ces conditions, il peut être pratique de s’entretenir avec un conseiller Solutis spécialement formé au regroupement d’emprunts. Quant aux fonctionnaires stagiaires ou sous contrat, le rachat de leurs prêts est envisageable selon les modalités fixées par les partenaires de Solutis. L’étude financière du dossier par un de nos analystes permettra de confirmer la faisabilité de l’opération bancaire.

De plus, qu’il soit propriétaire, locataire, hébergé gratuitement ou qu’il soit gratifié d’un logement de fonction, l’agent public peut procéder à une demande de rachat de ses crédits. Toutefois, les montants rachetés peuvent être plus importants pour un propriétaire qui est en mesure d’apporter un supplément de garanties financières avec la prise d’une hypothèque sur un logement existant.

Fonctionnaire retraité : un profil aussi éligible à une demande de rachat de prêts

Il n'est pas nécessaire d'être en activité professionnel pour pouvoir faire racheter ses crédits en cours de remboursement. En effet, les séniors qui ont cessés d'exercer un métier dans la fonction publique pour partir à la retraite sont éligibles, à condition de présenter des garanties financières suffisantes.

Avec un profil sénior, les critères des établissements bancaires sont néanmoins identiques aux personnes encore actives, à savoir : une situation financière stable et pérenne avec l'absence d'incident de paiement à répétition. De plus, un sénior à l'avantage de toucher une pension et parfois une complémentaire dont les montants sont réguliers, ce qui est un plus dans l'étude du dossier de l'organisme bancaire.

D'autres arguments peuvent venir appuyer le dossier d'un fonctionnaire retraité comme le fait d'être propriétaire d'un ou de plusieurs biens immobiliers ou bien encore d'avoir une épargne conséquente.

Quels sont les organismes et les courtiers qui proposent le rachat de crédit pour fonctionnaire ?

Il est possible d’effectuer un rachat de prêts en passant par deux types de professionnels :

  • auprès d’une banque spécialisée qui propose cette offre ;
  • chez une agence bancaire classique ;
  • auprès d’un intermédiaire en opération de banque, soit un courtier, qui dispose de plus plusieurs partenaires bancaires avec leurs propres solutions.

Faire le choix d'un courtier dédié aux fonctionnaires permet d’être accompagné pendant toutes les démarches. Cette expertise est importante dans la mesure où il s’agit d’une opération complexe qui peut nécessiter d’avoir un vrai soutien humain et des conseils de qualité.

De plus, il est préférable de s'orienter vers un intermédiaire bancaire qualifié de « non exclusif ». À l’instar de Solutis, c'est un professionnel indépendant qui peut proposer un dossier à plusieurs partenaires bancaires et sélectionner la meilleure proposition de rachat de crédit pour son client.

Pourquoi réaliser un regroupement de crédits fonctionnaire avec l’expertise de Solutis ?

Solutis, c'est un savoir-faire et un professionnalisme unique dans le rachat de crédits depuis 1998. Composée d’experts, l’équipe est à la disposition des clients ayant besoin de conseils avisés et d'offres de financement adaptées à leur statut d’agent de la fonction publique.

Avec cette expertise, vous optimisez vos chances d'obtenir un rachat de crédits répondant à votre projet. Les analystes Solutis maitrisent parfaitement le montage de dossier de financement dans le cadre d'emprunteurs ayant le statut de fonctionnaire. Cette instruction du dossier est une des conditions indispensables pour maximiser les chances d'obtenir un accord auprès d'une banque.

Demande de rachat de crédit pour fonctionnaire : simulation en ligne gratuite et rapide

Vous songez au rachat de crédit et vous hésitez encore à vous lancer ? Ou tout simplement vous préférez simuler votre propre rachat de crédit en tant que fonctionnaire ? Solutis dispose d’un simulateur en ligne de rachat de prêt vous permettant à tout moment de simuler votre projet. Cette calculette gratuite et confidentielle est un moyen de calculer rapidement et facilement plusieurs résultats de mensualité et de choisir celle qui correspond le mieux à votre budget.

Il est important de savoir que la demande de rachat de crédit pour un agent de la fonction publique est également gratuite et sans engagement. Nos experts s'engagent à vous envoyer rapidement une réponse de faisabilité et à rechercher pour voir le meilleur taux selon votre profil emprunteur.

Je réalise ma demande de rachat de crédit pour fonctionnaire ›